Passionné de reptiles depuis un moment, j'ai franchi le cap en 2006 en faisant l'acquisition de mon premier serpent.
Ce serpent, fût un python regius (python royal).
J'ai fais cette acquisition sous le charme de l'animal et non par impulsion.
J'ai parcouru ensuite différents forums et sites afin d'enrichir mes connaissances qui restaient pauvres.
Grâce à de bons forums, j'ai pû apprendre beaucoup de choses et rencontrer des éleveurs qui m'ont donnés goût  à cette passion.
Peu à peu, je me suis mis dans la génétique du python regius et j'ai eu l'envie de reproduire cette espèce.
La reproduction ayant été un succès, mon envie ne cesse de croître, c'est pourquoi je suis en préparation de mon dossier de capacité.
Cette demande concerne naturellement le python regius et le morelia viridis.
Deux espèces que j'ai reproduit et les seules qui font parties de mes différents projets.
 
Reptilement,
 
Jean-Baptiste
Le morelia viridis
 
Démarrage de cette espèce en 2009 avec un couple de biak.
La maintenance du morelia viridis n'est pas celle du python regius.
Ils sont maintenus individuellement en terrarium PVC avec plafond chauffant.
Température : 29°c le jour, diminution de 3°c la nuit.
Hygrométrie : je ne fais pas de contrôle à ce niveau là. Je pulvérise uniquement le sol des terras en période de mue. Excès d'humidité = problème respiratoire. Seuls les juvéniles ont un substrat humide (sopalin pulvérisé à petite dose tous les 2-3 jours)
 

Ayant reproduit ce couple de Biak, j'espère agrandir mon cheptel avec d'autres localités.
Mais étant très prudent sur la provenance et le pureté de la localité, je ne vais pas me presser.
 
Cela reste pour moi, l'un des ophidiens le plus beau à mes yeux.
 
Sur la photo, il s'agit de mon morelia viridis mâle type Biak. Je dis type, car je ne suis pas certain de sa pureté.
Le python regius  
 
Démarrage de cette espèce en 2006 avec du python regius dit "classique". Ensuite la génétique de cette espèce m'a tout de suite séduite.
La maintenance du python regius est relativement simple.
Ils sont maintenus individuellement en rack depuis début 2011. Effectivement, c'est pour moi une solution qui m'a permis de respecter une hygiène irréprochable.
Température : 30°c le jour, diminution de 4°c la nuit.
Hygrométrie : je ne fais pas de contrôle à ce niveau là. Je pulvérise uniquement période de mue.
Je tente en 2011 ma troisième saison de reproduction. Je ne travaille qu'avec des sujets Né en Captivité. Acquis à des éleveurs français pour la plupart de mon cheptel.
 
Sur la photo, il s'agit d'un python regius phasé : mojave. Il est né en captivité en 2010 chez : http://www.passion-regius.com
Partenaires
Morelia Viridis
Python Regius
&
News
Shooting
Contact
Cheptel
Accueil
Copyright 2011
FC Reptiles